Rechercher

Comment préparer une session smash the cake fille ?

Dernière mise à jour : 12 sept. 2021

Le smash the cake est un concept consistant à prendre en photo un enfant pendant qu’il goûte à son premier gâteau d’anniversaire. Les grimaces de ce dernier offrent des images à la fois amusantes et authentiques que les parents pourront garder en souvenir. Votre petite princesse souffle bientôt sa première bougie ? Nous vous montrons comment lui organiser un anniversaire des plus mémorables.




À quel moment faire une session smash the cake ?

Le principe d'une session photo avec gâteaux dédié à dévorer par votre fille veut que les images soient réalisées lors du premier anniversaire. Le fait que ce dernier manque d’adresse à cette période le poussera à éparpiller le gâteau un peu partout. La découverte de cette nouvelle texture ne manquera pas de provoquer de la joie et des grimaces que le photographe traduira à travers les images. Vous avez en outre la possibilité de réaliser cette session lors du second anniversaire bien que les résultats risquent d’être différents.


Que faut-il réunir pour le shooting ?

Si l’on s’en réfère au principe de cette session, il vous faudra quelques ingrédients pour rendre la session photo de smash the cake fille aussi originale que possible.

Quel gâteau choisir ?

Il représente l’élément indispensable pour la réussite du shooting, il vous faut donc prêter une attention particulière à sa réalisation. Les gâteaux à la vanille sont les plus recommandés parce qu’ils sont plus friables et faciles à mâcher pour le bébé. Autrement, un muffin à base de banane et de fraise est une bonne alternative. Il se compose de lait entier, d’une purée de fruits maison, de farine de blé, de compote de pommes sans sucre et de fraise.


Les couleurs rouge et brune sont à éviter puisqu’elles offrent des résultats moins satisfaisants. Comme solution, optez pour le blanc ou le rose pour peu qu’ils soient en harmonie avec la décoration. Par ailleurs, vous pouvez confier cette tâche à un pâtissier d’expérience tout en lui précisant vos attentes. Aussi, je propose cette offre dans la session photo.Travaillant avec les pâtisseries du coin, votre petite amour aura de quoi se régaler !


Quel vêtement adopter pour le shooting ?


La tenue de votre princesse devra présenter une couleur en phase avec le thème de la fête et la décoration. Aussi, il est primordial de penser à son confort lors du choix de son vêtement. Si les jeans, les tricots et bretelles sont parfaits pour une session smash the cake garçon, votre fille sera plus belle avec de petites barboteuses. Au cas où cette idée ne vous tente pas, notez qu’un short, une petite robe ou encore des tutus auront un bel effet. Néanmoins, privilégiez des tenues sobres avec moins de motifs, de logos et de couleurs trop prononcées. Le blanc, le rose ou le rouge sont des options tout à fait envisageables.


Pour une image plus expressive, songez à un body avec l’inscription « 1 » ou « happy birthday », une manière subtile de raconter l’histoire de votre fille. Vous pouvez mettre en valeur les jolis orteils de votre princesse en optant pour un shooting sans chaussures. Un joli serre-tête, un halo floral, une petite couronne ou encore un chapeau d’anniversaire sauront accentuer sa beauté sur les clichés.


Quels accessoires privilégier pour la session ?

L’idée d’utiliser de nombreux accessoires pendant le shooting avec votre fille peut paraître tentante. Néanmoins, je vous conseille de limiter ces objets au strict nécessaire, il y va du rendu final sur les images. En effet, un excédent d’accessoires peut donner l’impression d’un décor encombrant. De plus, ces outils auront tendance à monopoliser l’attention de l’enfant au détriment du gâteau.


Si vous avez du mal à vous décider, choisissez 2 ou 3 accessoires que votre princesse affectionne le plus. Un joli cube d’activités en bois, une peluche ou un puzzle seront d’une utilité dans ce cas.


Faire appel à un photographe professionnel avec studio enfant

Pour obtenir des images de qualité prises sur divers angles, il est important de recourir à un spécialiste. Même si un proche peut s’en charger, retenez qu’un