Rechercher

Sécurité du nouveau-né pendant la séance photo, tout ce qu'il faut savoir

La sollicitation d’un photographe professionnel est le meilleur moyen d’immortaliser les premiers instants de vie d’un bébé. Si les parents hésitent tout de même d'y recourir, c’est notamment par manque de fiabilité. Pour cela, les meilleurs photographes sont ceux formés aux mesures de sécurité essentielles lors de la manipulation du bébé. Je vous dis ici tout ce que vous devez savoir sur la sécurité du nouveau-né pendant la séance photo.


Pourquoi penser à la sécurité du bébé ?

Parce que le nourrisson n’est qu’à ses premiers jours de vie, il est capital de mettre en avant son bien-être. Contrairement à ce que peuvent penser des photographes amateurs, le profond sommeil du bébé ne justifie des manipulations dans tous les sens. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un petit être fragile avec son propre caractère et des préférences en matière de pose.

Aussi, n’oubliez pas que la shooting photo nouveau-né se déroule entre le 6ème et le 20ème jour du bébé. Il est donc capital de maîtriser les procédés relatifs à sa manipulation d’autant plus que l’enfant peut toujours porter des séquelles de sa naissance.



sublime nouveau né fille lors du shoot photo


Quelles mesures de sécurité pour le nouveau-né pendant le shooting ?


Afin de faire de la séance photo de nouveau-né un succès total, bon nombre de réflexes et de mesures sont indispensables.


Soyez à l’écoute du bébé


Dans un premier temps, la sécurité du tout-petit passe par l’écoute de ses besoins et une patience à toute épreuve. Chaque enfant est voué à se développer à son propre rythme, votre modèle peut donc exprimer des réticences face à certaines poses traditionnelles. Dans ce cas, tentez de l’apaiser et laissez-le dormir profondément avant de renouveler l’expérience. Si le bébé refuse toujours d’adopter une position, évitez de le contraindre.

La durée de la séance offre au photographe la possibilité de maîtriser les positions qui indisposent son modèle. Ainsi, il est possible de déceler chez l’enfant une préférence pour les poses sur le ventre ou sur le dos. Dans le cas où ce dernier régurgite ou pleure allongé sur le ventre, sachez qu’il existe une multitude de poses alternatives à proposer.



papa et nouveau né en photo shoot


Faites appel à un parent


La présence d’un parent ou un assistant lors de la session photo de nouveau-né est capitale. Pour vos clichés présentant le modèle sur un bean bag, dans un panier suspendu ou un seau, sollicitez les parents ou un assistant. Son rôle sera de s’assurer de la stabilité du contenant et de l’enfant.

Par ailleurs, l’assistance d’un parent est d’autant plus importante que le bébé peut effectuer des gestes imprévisibles de l’ordre du réflexe de Moro. Il pourrait ainsi sursauter, écarter ses mains, provoquant par la même occasion un déséquilibre.


Ne vous fiez pas aux photos de nouveau-né dans des contenants


Les images présentant les bébés dans un seau ou un panier suspendu ont certainement retenu votre attention. Il faut tout d’abord savoir que la majorité de ces clichés résultent d’un montage photo. Au cas échéant, il s’agit d’images prises dans des conditions de sécurité parfaitement respectées.

De ce fait, les contenants utilisés renferment une matière pesante destinée à assurer leur stabilité. Aussi, ces récipients peuvent être rembourrés à partir de serviettes propres ou d’oreillers de pose pour nouveau-né.

Indépendamment du type de récipient, le photographe devra se servir d’un tissu pour la protection de la bordure du contenant. Aussi, qu’il soit éveillé ou pas, il est conseillé au parent de se tenir proche, soit à 50 centimètres de l’enfant. Cette recommandation n’a d’autre but que de veiller à la sécurité du modèle et à l’équilibre du contenant.


Pensez aux règles d’hygiène


Parce que le système immunitaire du bébé est peu mature à cet âge, veuillez observer des mesures d’hygiène lors de la séance photo. Pour ce faire, voici quelques gestes à adopter régulièrement :

· nettoyez le studio avant chaque session photo. Servez-vous d’un aspirateur et d’un produit désinfectant au besoin.

· lavez correctement vos mains avant de prendre le bébé. Ceci dans le but de réduire tout risque de prolifération de bactéries.

· désinfectez régulièrement vos mains au gel hydro-alcoolique au cours de la séance.

· assurez-vous que la température du studio soit comprise entre 26° et 28°.

· aspirez et désinfectez le coussin de pose à la suite de chaque session.

· au cas où vous souffrez d’un rhume, portez un masque avant d’approcher l’enfant.

· nettoyez la totalité des produits que vous recevez avant leur première utilisation.

· évitez de toucher ou de déplacer les accessoires médicaux (gaze de circoncision, bracelet de naissance, pince de nombril…). Si une pose risque de les laisser apparaître, camouflez-les à l’aide d’un accessoire décoratif ou un tissu.

· ne vous parfumez pas avant la session au risque de susciter des allergies chez le nourrisson. Comme alternative, servez-vous uniquement d’un déodorant.


Lavez enfin les couvertures et accessoires qui entrent en contact direct avec la peau du bébé à l’exception des chapeaux ou du bandeau floral. Qu’il s’agisse d’un entretien à la main ou à la machine, employez un savon hypoallergénique doux spécialement conçu pour les bébés. Veillez à ce qu’il soit dépourvu d’adoucissant, de parfum ou de colorant. De cette manière, l’épiderme du tout-petit sera préservé des substances chimiques agressives.


Pensez au bien-être des parents


Pendant que vous préparez votre photoshoot de nouveau-né, prenez également en compte le confort des parents. Vous savez sans doute que l’attitude du tout-petit dépendra en grande partie de celle des parents. Pour que ces derniers soient à leur aise, les recommandations suivantes sont à considérer :

· proposez des boissons dans le cas d’une session au studio.

· équipez le studio de jouets pour les éventuels frères ou sœurs du bébé.

· désinfectez les toilettes à l’avance.

· prévoyez des coussins d’allaitements propres.

N’oubliez pas que la session se déroulera dans le pur respect du rythme de l’enfant. Pensez donc à faire une pause repas lorsqu’il a faim. Donnez aux parents le temps de bercer le tout-petit dans le cas où il tarde à s’endormir. Aussi, il est conseillé de rassurer le modèle avant le début de la séance, il n’en sera que plus apaisé.


Utilisez des accessoires pour bébé


Compte tenu de la fragilité du nourrisson, il est important d’investir dans des accessoires utiles à son confort et à sa sécurité durant la session. Au nombre de ces équipements, l’on retrouve essentiellement :

· le bean bag, un pouf dont le diamètre équivaut à 1 mètre et utile pour les photos sur couverture

· le coussin de posage, il intervient dans l’adoption des poses particulières.

· la soft box ou un parapluie servant à adoucir la lumière.

Par ailleurs, en fonction du thème de la séance et de l’attente des parents, vous aurez probablement besoin d’un seau, un panier ou un banc.





Comment choisir les accessoires ?


Avant l’achat des accessoires, certains critères sont à prendre en compte afin de limiter tout risque :

· évitez d’investir dans des contenants rouillés. Les seaux sujets à la rouille peuvent se révéler nocifs, voire fatals pour un nourrisson.

· privilégiez des paniers en bois. Passez les mains sur les bords de l’outil afin de vous assurer de l’absence de tout risque d’écharde.

· misez plus sur la sécurité que sur l'esthétique.

· poncez puis repeignez l’accessoire s’il est vétuste et porte une ancienne peinture. La vieille peinture s’avère nocive lorsqu’elle est ingérée ou inhalée en raison de sa teneur en plomb.

Aussi, les accessoires tels les bancs dont la peinture s’écaille sont fortement déconseillés. Au-delà du danger que représente leur ingestion, ils sont susceptibles de blesser la peau sensible du nourrisson.


Que faire en cas de maladie ?


Bien que cela puisse paraître contraignant, le report de la séance photo est l'option la plus recommandée en cas de maladie. Le système immunitaire de l’enfant est peu développé d’où l’importance d’éviter toute prise de risque. Il revient donc au photographe d’informer au préalable les parents de l’ajournement de la session. Pensez à consulter un médecin, vous aurez ainsi la date idéale de reprise de vos activités en toute sécurité.

La reprogrammation du shooting vaut également pour les cas où l’enfant est sujet à un malaise. Suggérez aux géniteurs de consulter un pédiatre afin d’avoir une idée de la période à laquelle effectuer la séance photo.


Quels conseils de sécurité supplémentaires ?

En dehors des mesures de précaution déjà énumérées, certains gestes vous seront d’une grande aide pour une séance photo de nouveau-né :

· si vous portez des bijoux, prenez garde à ce qu’ils ne griffent pas le bébé.

· pour les photos dans un seau, utilisez un poids ou un sac de sable dans l’intention de stabiliser le contenant.

· veillez à ce que les paniers ou caisses en bois n’occasionnent pas d’échardes.

· n’alimentez pas excessivement le bébé uniquement dans le but de l’endormir pour obtenir de belles photos. Il pourrait perdre ses habitudes alimentaires.

· éteignez votre diffuseur d’huiles essentielles ou de parfum au risque de provoquer des allergies chez le bébé.

· pour les poses tout nu, optez pour un chauffage d’appoint.

· préférez la lumière naturelle au flash pour préserver les yeux sensibles de l’enfant.

Enfin, gardez-vous d’installer le bébé sur une table ou une chaise pour des poses, la moindre inattention pourrait provoquer sa chute.

Vous êtes à présent renseignés sur tout ce qui a trait à la sécurité du nouveau-né pendant la séance photo. Retenez que la fragilité de ce petit être exclut toute tentative de compromis lorsqu’il s’agit de son bien-être. Ces mesures étant loin d’être exhaustives, il revient au photographe de prendre des dispositions supplémentaires selon les poses et l’attente des parents. Pour découvrir toutes mes offres pour une séance photo avec votre nouveau né, c'est ici.

5 vues0 commentaire