top of page
Rechercher

Premier jour avec un nouveau-né, bon à savoir

Si bon nombre de futurs parents s’informent constamment à l’avance sur la vie avec le bébé, certains couples s’y refusent au risque d’angoisser avant le grand jour. Toujours est-il que lors des derniers jours avant la naissance, tous les futurs parents se questionnent sur leur nouvelle vie au retour de la maternité. Comment se comportera le nouveau-né durant ses premiers jours ? De quoi aura-t-il besoin ? Comment parvenir à y satisfaire au mieux possible ? Gros plan sur nos meilleurs conseils pour vivre en quasi-totale sérénité le premier jour avec votre nouveau-né.


Apaisez le nouveau-né lorsqu’il pleure

Dès son premier jour de vie à la maternité, votre bébé n’aura d’autre moyen d’expression de ses besoins si ce ne sont les cris, gesticulations et pleurs. Plusieurs raisons peuvent justifier ces pleurs, notamment la faim, la soif, la fatigue, la sensation de chaleur ou de froid... Pensez dans ces cas à rassurer l’enfant, à lui proposer le sein ou à l’allonger dans une position confortable. Il est fortement déconseillé d’ignorer les pleurs du bébé sous le prétexte qu’il s’agit de caprices. Apportez-lui du réconfort, prenez le dans vos bras de sorte à l’apaiser.



nouveau né avec ourson


Par ailleurs, il est conseillé d’initier autant que possible le contact peau à peau dans la mesure où cela procure au nouveau-né une importante sensation de sécurité. Notez que la seconde et la troisième nuit seront particulièrement agitées. Votre bébé aura tendance à se tortiller, à faire des mimiques ou à pleurnicher. Ce comportement biologique, tout à fait normal, porte le nom de « nuit de Java » ou encore du « syndrome de la seconde nuit ». Le bébé réclamera beaucoup plus l’attention de ses parents et ne sera apaisé qu’à travers le contact peau à peau, le biberon ou le sein.


Limitez les visites

Pour les premiers jours passés à la maternité ou à la maison avec le nouveau-né, il est conseillé de réduire le flux de visites. Bien qu’il soit fréquent pour la famille proche de rendre visite aux nouveaux parents, il est important pour la maman de s’octroyer un temps de repos. Cette recommandation vaut autant pour le séjour à la maternité que pour les premières semaines passées avec le bébé à la maison.

Les maternités réservent généralement une plage horaire pour les visites tout en interdisant l’accès aux enfants de moins de 15 ans sauf lorsqu’il s’agit de la fratrie du nouveau-né. De même, les fleurs sont habituellement prohibées au risque de provoquer des infections chez le nourrisson. Voici en substance quelques conseils pour vous aider dans la limitation de ces visites :


· dans vos messages annonçant l’heureux événement, précisez poliment aux destinataires que vous aurez besoin d’un temps de repos après la naissance

· indiquez explicitement votre souhait de réduire les premières visites à votre cercle intime

· demandez dans la mesure du possible aux éventuels visiteurs de vous informer à l’avance

· faites-leur comprendre qu’il y va de la santé du nouveau-né

Enfin, pensez à limiter les temps de visite de sorte à garantir au nouveau-né de la quiétude durant ses premiers instants de vie.



bébé enveloppé pour séance shooting


Anticipez votre retour de la maternité

Dans le cas d’un accouchement par voie basse, la HAS (Haute Autorité de la Santé) préconise 3 à 4 jours à la maternité pour la nouvelle maman. Pour une césarienne, il est recommandé de programmer la sortie de maternité sur 4 à 5 jours après l’accouchement. En tout état de cause, il revient aux futurs parents de prévoir minutieusement le retour à la maison avec leur bébé durant les dernières semaines de grossesse.

Pour prévenir tout stress lors du grand jour, voici quelques conseils utiles :

· anticipez le trajet maternité-maison en installant un siège auto dans votre véhicule

· réalisez un ménage général au sein de votre domicile avant l’arrivée de bébé

· faites vos provisions au préalable en approvisionnant vos placards et frigos des essentiels tels que des plats fait-maison et des aliments sains.

· prévoyez un stock important de couches

· constituez la garde-robe du bébé à l’avance (couvertures, gigoteuses, draps, pyjamas…)

· prévoyez du linge pour prévenir les salissures liées aux régurgitations du nouveau-né

Dans le cas où vous optez pour une alimentation du bébé au biberon, procurez-vous en proportion suffisante du lait, des biberons ainsi que de l’eau minérale adaptée aux nourrissons.


Proposez fréquemment les tétées ou le biberon

Dès la naissance, le bébé réclamera régulièrement la tétée ou le biberon selon le mode d’alimentation choisi par les parents. Généralement, votre bébé aura besoin de se nourrir toutes les 2 ou 4 heures en une journée. Pensez donc à lui proposer du biberon ou du lait maternel dès qu’il manifeste des signes de faim. Pour exprimer sa faim, le bébé porte ses doigts vers la bouche, effectue des gestes succion de ses lèvres, gesticule davantage ou sort fréquemment la langue.


Précisons que les bébés ne se nourrissent qu’en petite quantité durant leurs premiers jours. Vous remarquerez d’ailleurs une légère perte de poids chez le nourrisson lors de ses 3 premiers jours de vie. Il n’est pas nécessaire dans ces cas de s’inquiéter puisque le nouveau-né ne s’alimente qu’en fonction de ses besoins. De plus, il regagnera son poids normal environ 2 semaines après la naissance. De surcroît, la taille de l’estomac de l’enfant à la naissance n’est que de 5 ou 7 ml. Ce ne sont qu’après 3 jours que son estomac présentera une taille de 35 à 45 ml.


Proposez idéalement le lait maternel durant les premiers jours


Durant les heures suivant l’accouchement, les seins de la maman produisent un liquide jaune orangé nommé colostrum. Également désigné sous l’appellation de « l’or liquide », ce premier lait renferme une proportion significative de vitamines et de minéraux. Il préserve de ce fait l’enfant contre les infections et purifie l’intestin des déchets accumulés au sein de l’intestin pendant la grossesse. Pour cela, il est fréquemment indiqué de nourrir l’enfant au sein, ne serait-ce que durant les premiers jours.



nouveau né séance photo en souris


À défaut d’alimenter le bébé à partir du lait maternel, il est fortement conseillé de lui proposer du biberon avant ses 2 premières heures de vie. Cette préparation renferme également les éléments nutritifs utiles à la bonne croissance de l’enfant. Les parents pourraient se voir proposer du lait hypoallergénique, destiné à réduire les risques d’allergie cutanée selon leurs antécédents. Il faut savoir qu’un nouveau-né sera en mesure de consommer 6 à 8 biberons à la journée.


Après l’allaitement ou le biberon, aidez l’enfant à faire son rot en l’installant tout droit contre vous, la tête sur votre épaule. Vous n’aurez alors qu’à tapoter en douceur son dos.


Effectuez un suivi des selles et de l’urine du nouveau-né


Un suivi régulier des selles et de l’urine du bébé s’impose lors de ses premiers jours. Cette action permet de s’assurer de la bonne santé de l’enfant, de l’état de son transit intestinal mais aussi de sa bonne alimentation. Durant les 3 premiers jours, le nouveau-né éliminera du méconium, une matière fécale accumulée pendant la grossesse. Ensuite, ses selles s’éclairciront ou se présenteront sous forme liquide. Notez que ces indications sont amenées à varier selon que vous nourrissez l’enfant au sein ou au biberon.


Pensez à la première toilette du nouveau-né


Il faut savoir que le premier bain du bébé s’effectue 24 à 48 heures après l’accouchement. L’OMS recommande d’ailleurs de reporter de 24 heures au moins le premier bain du bébé. Après l’accouchement, une brève toilette est réalisée par la sage-femme puéricultrice. Ce soin aide principalement à freiner la perte de chaleur du bébé. Ensuite, le nouveau-né bénéficiera de son premier contact peau à peau avec sa maman.


Lors du séjour à la maternité, la sage-femme instruira les parents sur les gestes à adopter lors du premier bain. Il est capital de se procurer des produits de soin naturels et respectueux de la peau fragile du bébé.


Pensez au lieu de couchage pour les premiers jours de bébé


Il est préconisé de faire dormir le bébé avec ses parents lors des 6 premiers mois suivant l’accouchement. Cette recommandation émane notamment de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (mpedia.fr). Elle est pensée pour permettre aux parents de garder constamment un œil sur le nouveau-né durant la nuit. Ces derniers se sentiront moins angoissés en sachant le bébé à proximité.


Par ailleurs, les premières nuits passées à proximité de ses parents facilitent pour le bébé la transition entre la vie intra utérine et le monde extérieur. Elles assurent au nouveau-né une importante sensation de sécurité. Pensez donc à dormir avec le bébé dès votre retour de maternité.


Respectez le cycle d’éveil et de sommeil du nouveau-né


Parce que chaque enfant est unique, le cycle de sommeil et d’éveil de votre petit ange fluctuera en fonction de sa personnalité mais aussi de ses besoins. Certains nourrissons ne se réveilleront que pour s’alimenter tandis que d’autres passeront un plus long moment éveillés. En moyenne, votre bébé dormira 16 à 20 heures par 24 heures. Veillez à respecter son cycle de sommeil pour sa bonne croissance. Gardez-vous de le réveiller lorsqu’il se repose pour lui proposer la tétée ou le biberon.


Parce qu’il s’est familiarisé avec le rythme intra-utero, votre bébé ne saura différencier le jour de la nuit lors de ses premières semaines. Son horloge biologique qui contrôle les périodes d’éveil et de sommeil ne s’ajuste qu’à la 8ème ou 10ème semaine. Pour aider votre petit ange à distinguer le jour et la nuit, voici quelques gestes à privilégier :


· instaurez une atmosphère de calme lorsque vous lui proposez le sein ou le biberon en pleine nuit

· fermez les volets la nuit et ouvrez-les légèrement durant la journée

· évitez de stimuler le bébé la nuit afin qu’il réalise progressivement que seul le calme devrait prévaloir en cette période

· parlez au bébé en chuchotant lorsqu’il fait nuit

Dans la limite du possible, faites dormir le bébé dans un lit différent que celui dont il se sert en journée.


En définitive, il existe bien de notions qui vous seront d’une grande utilité au cours du premier jour avec votre nouveau-né. Une attention particulière à ses besoins permettra de nouer une relation de confiance avec votre petit ange. Veillez enfin à vous débarrasser de tout stress d’autant plus que vous adopterez assez vite les réflexes appropriés.

37 vues0 commentaire

Comments


bottom of page