top of page
Rechercher

Exemple d’un projet de naissance : quand, comment et pourquoi le rédiger ?

Si vous attendez un enfant, vous avez probablement des souhaits spécifiques et des préférences relatives à l’accouchement. Afin de partager ces préférences avec votre équipe médicale tout en vous préparant convenablement à cet événement, vous pouvez rédiger un projet de naissance. Comme l’indique son nom, ce document compile les attentes des parents au sujet l’accouchement. Concrètement qu’est-ce qu’un projet de naissance ? À quel moment le rédiger ? Quel est son intérêt ? Autant d'interrogations auxquelles nous répondrons dans les sections à suivre.


Le projet de naissance : Qu’est-ce que c’est ?

Le projet de naissance est un document rédigé par les futurs parents qui rassemble leurs préférences au sujet du travail, de l’accouchement et des premiers soins du nouveau-né. Autrement désigné sous le terme de plan de naissance, cet outil précieux sera transmis à l’équipe médicale en charge de l’accouchement. Autant il compile les attentes et souhaits des futurs parents, le projet de naissance indique tout ce que ces derniers souhaiteraient éviter. S’il est encore peu répandu en France, le projet de naissance est une pratique courante en Angleterre depuis 1990.

Bien que dénué de valeur juridique, le plan de naissance répond aux termes de l’article L.1111-4 du Code de la Santé. Cette section définit le principe de la liberté de choix en ce qui concerne les soins, le mode de traitement, le lieu de la prise en charge et les professionnels de santé. Face à une urgence médicale, l’équipe chargée de l’accouchement privilégiera néanmoins la santé de la mère et de l’enfant, nonobstant les souhaits rédigés dans le projet de naissance.



séance photo bébé enveloppé


Plan de naissance : pourquoi s’y mettre ?

La rédaction d’un projet de naissance présente une multitude d’intérêts pour les futurs parents ainsi que pour l’équipe médicale en charge de l’accouchement. Dans un premier temps, il offre aux futurs parents l’occasion de jouer un rôle encore plus actif dans la naissance de leur enfant. Ce document de préparation à l’accouchement représente un tremplin en matière de communication entre l’équipe médicale et les parents.

Si elle permet aux futurs parents de devenir acteurs de la naissance de leur petit ange, la rédaction d’un projet de naissance présente bien d’autres atouts :

·       elle aide les parents à se projeter tout en partageant leurs appréhensions et attentes concernant l’accouchement

·       elle permet de s’informer sur l’accouchement et aide à mieux s’y préparer

·       elle offre aux parents l’occasion de s’enquérir des options qu’ils disposent

·       elle limite les inquiétudes et l’anxiété éprouvées à l’approche de la date prévue pour l’accouchement

·       elle fournit aux parents un sentiment de contrôle sur l’accouchement

·       elle rassure les parents sur le  respect de leurs valeurs, du corps de la future mère et du bébé

·       elle permet à l’équipe médicale de mieux cerner les préférences et attentes des parents

·       elle permet aux futurs parents de se réapproprier l’accouchement

Enfin, si votre projet de naissance est assez précis et que votre grossesse suit une évolution normale, il est possible que vous obteniez exactement les soins souhaités à l’avance. Il est toutefois préférable de concevoir le projet de naissance beaucoup plus comme un contrat moral que comme une liste d’exigences à l’endroit de l’équipe hospitalière.


Projet de naissance : A quel moment le rédiger ?

De prime abord, il faut savoir que la rédaction d’un projet de naissance n’est pas impérative dans la mesure où il ne s’agit pas d’un document à valeur légale. De ce fait, il n’existe aucune règle précise quant à la période à laquelle débuter sa rédaction. Toutefois, il est conseillé de s’y mettre au cours du second trimestre de grossesse. Cela vous offre assez de temps pour effectuer des recherches, échanger avec votre partenaire, réfléchir et prendre des décisions.  

Vous pouvez en amont commencer par échanger à ce sujet lors de l’entretien prénatal précoce avec votre sage-femme ou au cours des suivis mensuels de grossesse. Cette démarche est parfaite pour obtenir les informations nécessaires à l’élaboration de votre projet de naissance. Pour ne pas rédiger votre plan de naissance dans la précipitation, évitez de vous y mettre quelques jours avant l’accouchement.



nouveau né séance photo professionnelle


Projet de naissance : Comment le rédiger ?

La rédaction d’un projet de naissance passe par la prise en compte de certains conseils relatifs au contenu, mais aussi à la formulation des requêtes.


            Conseils pour la rédaction d’un projet de naissance

Pour simplifier la lecture du document par l’équipe médicale chargée de l’accouchement, il est important de prendre en compte quelques suggestions. Voici en substance des recommandations utiles à la rédaction d’un projet de naissance :

·       privilégiez des phrases courtes et une liste à puces

·       indiquez vos coordonnées, notamment votre nom, prénom, adresse et les numéros des 2 parents

·       mentionnez la date et le lieu prévus pour l’accouchement

·       avant de rédiger les souhaits, mentionnez en quelques lignes les raisons qui vous poussent à élaborer le projet de naissance (facultatif)

·       précisez si vous avez des antécédents médicaux

·       rédigez un document court (1 à 2 pages au maximum)

·       téléchargez, remplissez puis imprimez un modèle de projet de naissance prêt à remplir, disponible sur internet au format PDF

·       précisez si vous souhaitez ne connaître le sexe de l’enfant qu’à la naissance

Bien que le projet de naissance doive être précis, il est déconseillé d’utiliser de longues phrases descriptives. Avant toute rédaction, vous pouvez demander des conseils auprès de votre sage-femme ou de mamans ayant déjà réalisé cette démarche. Informez-vous également auprès de votre service de maternité. Vous saurez ainsi ce qu’il est possible de demander en fonction du matériel dont dispose l’établissement.


Quelques idées de formulation pour un plan de naissance

Comme mentionné plus haut, il est possible de rédiger une grande partie de votre plan de naissance sous forme d’une checklist à partir de bullet points. Dans la forme, il est possible d’employer des tournures conciliantes et des phrases telles que :

·       nous souhaiterions obtenir…

·       nous souhaitons allaiter le bébé…

·       nous préférerons un environnement paisible lors de l’accouchement

·       nous souhaiterions dans la mesure du possible découvrir les méthodes non médicamenteuses de gestion de la douleur avant tout recours aux interventions médicamenteuses

·       nous serions reconnaissants qu’on nous laisse le choix entre les méthodes médicamenteuses et celles non médicamenteuses pour la gestion de la douleur

·       sauf cas de nécessité médicale, nous préférons éviter les interventions médicales anodines

Pensez à conclure votre plan de naissance en remerciant l’équipe médicale d’avance pour le respect de vos choix et leur contribution pour une expérience de naissance positive.


Exemple de projet de naissance : Quelques questions à se poser 

Si vous peinez à amorcer la rédaction de votre plan de naissance, certaines pistes sauront vous faciliter la tâche. Concrètement, voici quelques questions à se poser au préalable :

·       où souhaitez-vous accoucher ? (dans une maternité, en plateau technique, en salle nature, dans une maison de naissance, à domicile, avec une baignoire…)

·       souhaitez-vous préserver votre mobilité durant le travail ou rester allongée ?

·       quelles positions d’accouchement préférez-vous ?

·       êtes-vous favorable à l’épisiotomie, l’utilisation des forceps, de ventouse

·       quelle atmosphère préférez-vous (lumière tamisée, effets personnels à proximité, musique douce…)

·       quelle personne vous accompagnera durant l’accouchement ? (votre partenaire, un.e membre de la famille…)

·       souhaitez-vous un clampage tardif (pratique consistant à retarder le clampage du cordon ombilical) ?

·       avez-vous opté pour l’allaitement ou souhaitez-vous vous limiter à la tétée de bienvenue

·       voulez-vous effectuer un contact peau à peau immédiatement après l’accouchement ou obtenir l’aide d’un conseiller en lactation au préalable

·       ferez-vous don du cordon ou pas ?

·       souhaitez-vous être massée pendant les contractions ?

Précisez également si vous une préférence pour un type de naissance en particulier (péridurale, emploi d’un cathéter, accouchement physiologique…).


Quand et à qui remettre le projet de naissance ?

Une fois votre plan de naissance rédigé, il est conseillé de le transmettre à votre sage-femme ou votre gynécologue avant la dernière consultation ou visite de suivi de grossesse. Certaines maternités étudient et vérifient la faisabilité des plans de naissance en staff pluridisciplinaire. Dans ce cas comme dans tout autre, votre praticien vous indiquera en retour, avec des explications, les points réalisables et ceux qui ne le sont pas.   

 

Vous l’aurez compris, le projet de naissance représente une démarche essentielle dans la préparation à l’accouchement. Ce support permet aux parents de mieux exprimer leurs souhaits et attentes à l’équipe médicale tout en faisant preuve de flexibilité face aux imprévus. Gardez à l’esprit que l’important, c’est que vous obteniez le soutien et l’accompagnement professionnel nécessaires lors de ces instants précieux de votre vie.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page