Rechercher

Techniques de pose d'une session photo de nouveau-né

Le shooting photo d’un nouveau-né compte parmi les démarches les plus complexes en photographie en raison de la fragilité du modèle à capturer. Heureusement, plusieurs méthodes permettent d’allier sécurité et pose esthétique. Vous êtes à la quête des techniques de pose d'une session photo de nouveau-né ? Découvrez dans ce guide nos meilleures suggestions.


La pose tushie

Elle porte également la désignation de « tush up pose » et fait partie des positions classiques plébiscitées par un photographe de nourrisson.


De quoi aurez-vous besoin ?

Cette position originaire des États-Unis connaît une popularité remarquable en ce qu’elle apaise au passage les coliques chez l’enfant. Elle permet non seulement de réaliser des clichés de traits de son visage mais aussi de mettre en valeur sa courbure naturelle. Cette méthode de photographie requiert des conditions et des équipements adaptés à savoir :

· un bean bag : il s’agit d’un pouf de grande taille et plat sur lequel vous installerez l’enfant. Privilégiez un tissu doux afin de pallier les irritations.

· une couverture pour éviter que l’enfant attrape froid.

· une chambre dont la température est comprise entre 25° et 28°.

Aussi, certains parents font emploi d’une application de bruit blanc dans le but d’apaiser le bébé durant sa séance photo.



bébé avec ailes d'ange


Comment réaliser une session en mode tush up ?

La prise de vues du bébé en mode « tush up » se déroule selon un processus assez simple :

· jouez de la musique ou activez l’émetteur de bruit blanc de sorte à calmer l’enfant.

· assurez-vous qu’il a le ventre plein et est bien apaisé avant de l’installer délicatement sur le bean bag.

· allongez le modèle sur le ventre en position fœtale.

· croisez légèrement ses jambes sous son siège.

· posez sa tête sur son menton ou ses petits bras. L’enfant adoptera ainsi une posture courbée de la forme d’un « C ».

Pour apaiser davantage le nourrisson au cours de la session, n’hésitez pas à disposer en dessous de lui une bouillotte sèche.


L’emmaillotage du bébé

L’emmaillotage ou le wrapping fait également figure de pose traditionnelle et rassurante dans la mesure où elle attendrit le bébé et l’aide à dormir. De plus, cette technique ancestrale fait revivre à l’enfant son expérience in utero. Ainsi les parents sont plus détendus à l’idée d’une séance photo douce de l’enfant.

Comment procéder ?

Vous l’aurez compris, l’emmaillotage requiert principalement un tissu doux ou un lange de grande taille idéalement de forme losange. Une fois votre textile à disposition, veuillez observer la démarche suivante :

· rabattez la pointe du textile vers l’intérieur.

· installez le bébé au milieu du tissu de sorte à disposer ses épaules à la même hauteur du précédent pli.

· étendez son bras gauche puis enveloppez-le du tissu avant de l’introduire entre son bras droit et son côté droit.

· étendez le bras droit du bébé puis enveloppez son corps du tissu. Insérez ensuite le textile sous le côté gauche de l’enfant.

· vérifiez que le bébé dispose d’un espace conséquent au niveau des hanches et des jambes pour ses mouvements.

· effectuez des mouvements onduleux au bas du tissu de sorte à former une pointe.

· repliez enfin le lange sous les jambes du bébé.

Il est en outre possible de plier les bras de l’enfant de manière à ce qu’il puisse se toucher le visage.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pour une séance des plus paisibles et sans risques pour le nourrisson, certaines précautions s’avèrent nécessaires :

· évitez de poser longtemps le bébé sur le ventre ou sur le côté.

· supervisez continuellement l’enfant le long de la session.

· exercez-vous à l’emmaillotage sur des peluches au préalable. Vous serez ainsi moins crispés et prendrez vite l’habitude.

· utilisez un tissu en matière douce pour le confort du nourrisson et pour des raisons de sécurité.

Précisons par ailleurs qu’il existe diverses méthodes d’emmaillotage, il vous revient d’opter pour celle qui vous semble plus aisée.


La pose sur le côté

Également connue sous l’appellation de « side lying », la position fœtale sur le côté relève des techniques les plus simples à réaliser. Cela est d’autant plus vrai qu’il s’agit d’une posture que le bébé adopte de manière naturelle dans les bras de sa maman. Bien que facile à mettre en œuvre, elle nécessite certains réflexes :

· allongez le bébé dans votre bras posé sur la jambe.

· donnez-lui de la tétine lors de la manipulation.

· joignez légèrement les jambes et les petits pieds de l’enfant.

· posez-le ensuite sur le bean bag.

· installez la tête du bébé sur un petit coussin.

· enlevez le coussin au besoin puis posez les mains jointes de l’enfant en dessous de son menton.

N’hésitez pas à prendre des vues du modèle sous des angles variés afin d’obtenir des photos verticales.



bébé qui pose en ourson


La pose froggy

Elle porte aussi le nom de la position de grenouille et consiste à réaliser des clichés du bébé la tête sur le coude. Elle nécessite généralement 2 prises de vues, l’une permettant de tenir par le haut la tête du bébé et l’autre par le bas.

Comment réaliser le froggy posing ?

La position de la grenouille est assez aisée pour peu que vous suiviez une procédure définie :

· allongez le bébé sur le pouf.

· faites-le asseoir avec les jambes avancées.

· disposez ses mains sous son menton.

· l’un des parents devra tenir la tête de l’enfant pendant que le photographe prend les vues.

· servez-vous notamment d’une main pour tenir le menton du bébé et l’autre pour le haut de sa tête.

Les mains de la personne qui maintient la tête du bébé seront supprimées lors de la retouche numérique.


Quelles mesures de précautions pour le froggy posing ?

La technique de pose grenouille est soumise à des principes de sécurité utiles au bon déroulement de la séance de photographie bébé :

· assurez-vous dans un premier temps que le bébé dort profondément avant de débuter les manipulations.

· dans le cas où l’enfant se débat un peu trop, gardez-vous d’insister.

· ne lâchez pas la tête du bébé lors des prises de vues.

Si certains enfants sont en mesure de se tenir seuls dans la position de la grenouille, il est fortement déconseillé de laisser un bébé sans soutien.


La tête sur les mains

Bien que similaire à la position de la grenouille, la position de la tête sur les mains est moins complexe et fait gagner du temps. À la différence de la froggy, elle ne permet pas de mettre en scène le bébé les jambes en avant. De plus, les enfants sont plus tolérants à cette posture que celle de la grenouille.

Voici en substance comment effectuer la position de la tête sur les mains ou le “Head on hands”:

· une fois endormi dans vos bras, faites coucher le bébé sur le ventre.

· recouvrez-le d’une couverture afin de lui faire bénéficier d’un peu de chaleur.

· dès qu’il est plus détendu sur le bean bag, vous pouvez commencer par travailler sur la pose.

· placez les petites mains du nourrisson sous son menton.

· gardez une main sur sa nuque pendant la manipulation.

· ouvrez légèrement ses doigts afin d’éviter les griffures.

· ajoutez un oreiller en dessous du pouf de sorte à soutenir davantage la tête du nourrisson.

· tapotez légèrement son dos en vue de le détendre puis bougez son visage pour obtenir une meilleure lumière dessus.

Vous remarquerez assez tôt que cela facilite grandement la transition vers la position de la grenouille.



bébé dans panier


La pose dans un contenant

La prise de vue du bébé dans un récipient est une idée originale de photographie bébé qui requiert néanmoins des mesures de sécurité particulières. Il faut déjà savoir que les images de nouveau-né dans un panier sont pour la plupart le fruit d’un montage. Néanmoins, il est possible de réaliser des photos du bébé professionnelles dans un seau par exemple.

Ainsi, pour réussir ce type de cliché en toute sécurité, pensez à observer les consignes suivantes :

· sélectionnez un seau propre puis insérez-y un objet de poids. Vous évitez ainsi que le seau se retourne ou pende.

· ajoutez ensuite des serviettes propres tout en vous assurant qu’il reste de l’espace pour l’enfant.

· utilisez de préférence un coussin de pose flexible. Il offre au bébé un bon soutien pour des séances spéciales.

· recouvrez l’enfant d’une écharpe pour lui procurer une sensation de chaleur.

· installez ensuite le modèle dans le seau.

· l’un des parents devra tenir le contenant pour s’assurer de sa stabilité. Au cas où le contenant ne cesse de vaciller, ajoutez des serviettes ou coussins de pose.

La priorité ici reste l’assistance constante du bébé durant les prises de vues. N’hésitez pas à recourir aux accessoires afin de personnaliser davantage les images. Pensez notamment aux fleurs, à un bonnet ou un bandeau floral doux.


Quelles autres poses pour une session photo de nouveau-né ?

Au-delà des procédés évoqués, les photographes rivalisent d’ingéniosité pour proposer aux parents des positions aussi authentiques que sécurisées. Ainsi l’on peut recenser entre autres :

· le posing avec les parents tenant l’enfant dans les bras.

· le posing en famille.

· la posture in utero.

· la posture du bébé endormi.

Les possibilités sont variées, il incombe aux parents de choisir des position en phase avec leurs besoins.


Vous en savez à présent un peu plus sur les techniques de pose d’une session photo de nouveau-né. Il convient de rappeler que la réalisation de ces clichés repose essentiellement sur le respect des normes de sécurité et de confort de l’enfant. Enfin, ces procédés demandent une expérience probante dans le domaine de la photographie de bébés.

11 vues0 commentaire