top of page
Rechercher

Langue des signes : mieux communiquer avec son bébé

Avant qu’il ne maîtrise le langage, il est possible de communiquer avec votre bébé et de l’aider à exprimer ses besoins grâce à la langue des signes. Populaire durant ces dernières années auprès des parents et professionnels de la petite enfance, cette approche associe la communication verbale à la langue des signes française (LSF). Elle permet ainsi aux parents de mieux cerner les sentiments et besoins de l’enfant. En quoi consiste concrètement la langue des signes pour bébé ? Comment amorcer cette démarche ? Quel en est l’intérêt ? Nous faisons le point dans ce guide.


La langue des signes pour bébé : en quoi consiste-t-elle ?

Autrement considérée comme un langage de transition, la langue des signes pour bébé est une méthode d’apprentissage consistant à associer des gestes simples aux mots courants (manger, dormir, boire…). Elle ne remplace aucunement la communication verbale usuelle avec l’enfant. Cette démarche combine plutôt aux mots, des gestes naturels et faciles à reproduire afin de communiquer plus simplement et rapidement avec le bébé.

Précisons que la langue des signes pour bébé ne représente en aucun cas un apprentissage du langage de sourds ou personnes malentendantes (LSF) au bébé. Il s’agit plutôt d’une forme simplifiée de la LSF, adaptée aux aptitudes cognitives et motrices des bébés. Il est en effet capital de distinguer le langage des signes pour bébé de la LSF. Le langage des signes pour bébé représente un langage de communication et non une langue. De ce fait, cet outil de communication repose sur des gestes et un vocabulaire simplifiés.



séance photo bébé déguisé


À quelle période utiliser la langue des signes pour bébé ?

Si certains parents s’y mettent dès la naissance, il est généralement préconisé d'amorcer le langage des signes avec le bébé à l’âge de 6 ou 8 mois, lorsque l’enfant arrive à tenir assis tout seul. Ainsi, les parents auront les mains libres et pourront aisément employer des gestes dans leurs échanges avec bébé. De plus, à cette période, l’enfant développe ses facultés motrices et cognitives. Il comprend ainsi les gestes et expressions faciales des parents.

Il faut savoir qu’à 10 ou 12 mois, le bébé est en mesure de communiquer à travers des gestes. Il peut notamment tendre ses bras ou montrer du doigt. Notez toutefois que la langue des signes ne constitue qu’un outil et non une méthode. Il est donc possible que l’enfant n’emploie pas ce mode de communication.


Quels avantages comporte la langue des signes pour bébé ?

La langue des signes compte bien d’avantages tant pour le bébé que pour ses parents.

La langue des signes pour réduire les frustrations

Entre ses 12 et 24 mois, les bébés comprennent plusieurs mots, mais ne peuvent être en mesure de les énoncer. Cette incapacité à exprimer leurs besoins par la parole peut engendrer bien de frustrations pour les tout-petits. Le langage des signes vient offrir à l’enfant l’occasion d’exprimer plus clairement ses besoins, réduisant ainsi sa frustration et ses crises de larmes.

D’un autre côté, la langue des signes permet aux parents de mieux cerner les besoins du bébé. Ainsi, ils se sentiront moins désemparés face à certaines réactions de leur enfant.


séance photo bébé fleurs


La langue des signes pour favoriser le développement cognitif de bébé

L’apprentissage d’une langue, peu importe sa nature, contribue au développement cognitif. A ce titre, la langue des signes développe chez l’enfant la compréhension des concepts. Elle accroît également chez les tout-petits la notion de la pensée visuelle et celle de la résolution de problèmes.

D’autre part, le langage signé adapté au bébé possède un impact positif sur le développement moteur de ce dernier. En effet, cet outil de communication basé sur des signes sollicite de la part des tout-petits l’utilisation des mains et des bras. Il concourt enfin à l’amenuisement de leur coordination œil-main ainsi que leur motricité fine.


Quels autres avantages à langue des signes pour bébé ?

Si elle limite les frustrations chez les tout-petits et améliore leurs facultés motrices ou cognitives, le langage des signes présente bien d’autres intérêts :

· elle crée une complicité supplémentaire entre les parents et le bébé

· elle facilite la communication avec l’enfant

· elle accélère l’apprentissage de la parole chez le bébé

· elle permet aux parents de mieux comprendre et gérer les émotions, besoins ou désirs du bébé

· elle favorise le développement émotionnel de l’enfant

· elle encourage les interactions sociales entre le bébé et son entourage, y compris les personnes âgées

· elle concourt au développement de l’empathie chez les tout-petits

· elle accroît chez l’enfant l’envie de communiquer

· elle contribue à l’éveil de l’enfant

Inversement à ce que peuvent penser certains parents, la langue des signes n’est pas contre-productive pour le bébé. Le langage signé aide plutôt l’enfant à mieux appréhender le langage parlé et intensifie la relation déjà forte avec ses géniteurs.


Langue des signes pour bébé : comment l’employer ?

Pour rappel, les signes ne se substituent aucunement à la parole lorsqu’il s’agit du langage signé. Si vous souhaitez communiquer avec votre bébé, prononcez donc le mot tout en effectuant le geste qui y correspond de manière simultanée. Pour commencer, esquissez les signes et prononcez les mots qui rythment son quotidien (« fini », « manger », « boire », « encore », « papa », « maman »…). Ces mots simples sont à privilégier d’autant plus que la communication est censée être facilitée grâce au langage signé.

Concrètement, voici quelques conseils pour une meilleure communication avec bébé à travers le langage signé :

· prêtez une attention particulière à la communication non verbale du bébé (mimiques, sourires, pleurs…)

· accentuez légèrement les mots et effectuez les gestes qui y correspondent afin que le bébé puisse progressivement les intégrer

· évitez d’inciter l’enfant à reproduire les gestes que vous posez

· faites preuve de patience

· effectuez les signes de manière naturelle et spontanée

· répétez régulièrement les mots et les signes qui les illustrent

Enfin, associez une expression du visage à vos gestes et mots afin d’illustrer un sentiment en particulier. Progressivement, l’enfant associera les signes et les mots qui y correspondent à l’action.


Quelles ressources pour apprendre la langue des signes pour bébé ?

Plusieurs ressources sont disponibles lorsqu’il est question d’apprendre le langage signé. Voici entre autres les options dont vous disposez :

· les livres dédiés à l’apprentissage du langage signé ("Tout savoir sur les signes avec bébé", d'Isabelle Cottenceau ou "Apprendre la langue des signes aux bébés" de Linda Acredolo et Susan Goodwyn)

· les applications pour smartphones

· les cours en ligne tels que "Langue des signes pour bébé" proposé par l'association "La Langue des Signes Française pour les Bébés" ou encore "Signes pour bébé" de l'association "Signes pour la Vie"

· des ateliers de chansons, de jeux et de formations pour les parents

Notez que certains livres présentent un QR code renvoyant vers une vidéo décrivant en détail les signes de base.


Quels signes essentiels pour les premiers mois de bébé ?

A titre d’illustration, voici des gestes à esquisser pour décrire quelques mots du quotidien avec bébé :

· pour manger, portez 2 fois la main vers votre bouche

· pour boire, portez une fois le pouce vers la bouche

· réalisez un geste de pointage vers le père ou la mère pour signifier papa ou maman

· faites un signe de tête du haut vers le bas pour exprimer le mot « oui »

· pour exprimer la peur, posez une fois votre main à plat sur le cœur avec un regard effaré

· pour dire non, faites un signe de la tête de gauche à droite

· faites un signe de salut en matinée pour dire bonjour

Parce qu’il ne s’agit que d’un langage de transition, le bébé abandonnera progressivement ces gestes de manière naturelle à mesure qu’il développe son vocabulaire.



Vous voilà un peu plus renseignés sur le langage des signes pour bébé et l’intérêt de ce mode de communication. Il s’agit du moyen idéal pour identifier les besoins de l’enfant lors des mois précédant son apprentissage de la parole. Avec de la patience, vous pourrez donc instruire votre petit ange sur le langage des signes et lui offrir l’occasion de mieux communiquer avec vous.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page