top of page
Rechercher

L’accouchement à la maison – comment se préparer ?

Selon des chiffres publiés par le site de l’AFPA (Association Française de Pédiatrie Ambulatoire), 2000 femmes choisissent d’accoucher à domicile chaque année en France. Ce choix s’explique généralement par le souhait pour les futures mamans d’accoucher au sein d’un environnement naturel, familier et moins médicalisé. Toutefois, aussi intéressante que puisse paraître cette option, elle requiert une préparation préliminaire. Vous envisagez un accouchement assisté à domicile (AAD) ? Voici comment vous y préparer convenablement.



bébé dans une baignoire


Pourquoi opter pour l’accouchement à domicile ?

L’accouchement assisté à domicile est généralement envisagé par les futures mamans désireuses de donner naissance en toute intimité. En effet, cet enfantement se déroule uniquement en présence d’un nombre restreint de personnes (la sage-femme et le.a co-parent.e). De plus, le choix du domicile comme lieu d’accouchement rassure la future maman puisqu’il s’agit d’un cadre familier.

En outre, les femmes intéressées par cette option justifient leur décision par une recherche d’autonomie et de naturalité. Pour d’autres futures mamans, le choix d’un enfantement à la maison est motivé par une précédente expérience négative dans un hôpital. Il s’agit notamment de femmes ayant éprouvé des violences obstétricales au cours de leur grossesse antérieure. Au-delà de la peur des hôpitaux, le choix du domicile comme lieu de naissance s’explique par le souhait pour la future maman de se faire suivre par la même sage-femme du début de grossesse à la période post-partum.


L’accouchement à domicile : Comment s’y préparer ?

Aussi originale et confortable que puisse paraître l’idée d’un accouchement à domicile, il convient de rappeler que ce choix ne s’improvise pas. Un AAD requiert en effet une importante préparation de la part du couple.


Recherchez un(e) professionnel(le) qualifié (e)

La première démarche à effectuer dans le cadre d’un AAD consiste à trouver impérativement une sage-femme libérale dès le début de grossesse. Il faut toutefois noter que les sages-femmes libérales sont peu nombreuses en France et généralement surchargées. Pour votre recherche, référez-vous à l'Association nationale des Sages-Femmes libérales (ANSFL) ainsi qu’au site de l’APAAD (Association professionnelle de l'accouchement accompagné à domicile). Vous y trouverez une liste répertoriant les sages-femmes libérales à même de pratiquer un accouchement à domicile.

Dans le cas où les exigences pour un AAD sont remplies, la sage-femme libérale vous accompagnera du début de la grossesse au suivi du post-natal. Elle sera votre référente et saura répondre à vos inquiétudes tout au long de cette expérience. Si vous avez dans votre entourage une amie ayant déjà expérimenté l’AAD, n’hésitez pas à lui demander des recommandations.


Aménagez convenablement votre maison pour l’AAD

Pour une naissance à domicile, il est important de veiller à ce que la maison réponde aux normes de sécurité requises. Il faut préciser que la sage-femme effectuera au préalable une visite à votre domicile afin de s’en assurer. Réalisez à l’avance un plan de votre maison et assurez-vous de la visibilité suffisante de votre adresse. Afin d’éviter tout imprévu, voici des conseils d’aménagement de votre maison pour un AAD:

· assurez-vous de la facilité de stationnement à proximité de votre lieu de résidence

· effectuez un entretien complet du domicile afin qu’il soit suffisamment propre

· veillez à ce que l’entrée de votre maison soit dégagée dans le cas où il faudrait recourir à une ambulance

· assurez-vous du bon état de votre éclairage extérieur

· veillez à ce que la pièce dans laquelle vous accoucherez soit suffisamment spacieuse et éclairée

· créez une ambiance chaleureuse, intime et paisible avant l’accouchement

· épinglez au réfrigérateur une liste de contacts en cas d’urgence

· pensez à un chauffage d’appoint afin de réchauffer la pièce au besoin

Prévoyez une fiche de renseignement pour la future maman en y inscrivant des informations importantes (nom, prénoms, groupe sanguin, éventuelles allergies, nom de l’hôpital le plus proche…)



photo professionnelle grossesse


Contactez une personne pour s’occuper des aînés

L’accouchement à domicile peut paraître complexe lorsque vous avez des enfants déjà grands. Certaines futures mamans préfèrent confier leurs enfants à une personne proche pendant que d’autres préfèrent les avoir à proximité durant ce moment magique. Indépendamment de l’option choisie, vous aurez besoin d’un (e) proche qui s’occupera des tout-petits durant l’accouchement. Prenez le temps de communiquer avec vos enfants quelques jours à l’avance. En fonction de votre résidence, ces derniers peuvent s’installer à l’étage lorsque vous accouchez.


Quel matériel prévoir pour un accouchement à la maison ?

Afin de vivre au mieux la naissance de votre petit ange à domicile, il vous faudra réunir quelques équipements et accessoires à l’avance.


Une protection pour le lit

Pour limiter le nettoyage après l’accouchement, pensez à faire votre lit puis à l’envelopper d’une couverture plastique. Prenez le temps de couvrir les autres surfaces sur lesquelles la future maman aura probablement à s’installer. Au-delà de la bâche ou de la couverture, voici des recommandations à prendre en compte :

· nettoyez le canapé, le lit ou matelas à l’avance

· recouvrez le matelas de draps usagés mais lavés à l’avance

· prévoyez des couvertures pour les oreillers ainsi que des alèses et serviettes propres

· procurez-vous des sacs de plastiques de format d’épicerie

· offrez-vous un panier pour le linge souillé

Pensez enfin à vous procurer une poubelle ainsi qu’un sac à poubelles. Suite à l’accouchement, il suffira de retirer les draps entachés et de les ranger dans le panier. Ainsi, la nouvelle maman pourra se reposer confortablement sur un lit propre.


Une huile de massage d’origine végétale

Au même titre que dans le cadre d’un accouchement à la maternité, il est fort probable que la future maman éprouve le besoin de se faire masser avant le travail. Pour cela, il est conseillé de se munir d’une huile de massage végétale au préalable. Concrètement, cette huile servira à apaiser les douleurs ressenties par la femme enceinte, notamment celles du dos, du bas-ventre et au niveau des jambes.

Pour le bien-être de la future maman, mais aussi du bébé, veuillez opter pour une huile de massage biologique dénuée de parfum à l’instar de :

· l’huile d’olive

· l’huile d’amande douce

· l’huile de jojoba

· l’huile de noix de coco

Afin de prévenir tout risque d’allergie, effectuez un test de patch en appliquant une noisette de l’huile végétale sur une zone de votre peau. Vérifiez ensuite au bout de 24 heures si vous manifestez une quelconque réaction allergique au produit.


Que prévoir d’autre pour un accouchement à la maison ?

Au-delà des couvertures et de l’huile de massage, il convient de s’équiper d’un certain nombre d’accessoires pour le bon déroulement de l’accouchement à domicile. Au nombre de ces articles, l’on peut compter :

· les gants et serviettes de toilettes en grande et petite taille

· une lampe de poche en cas de délestage

· des couvertures de flanelle pour réchauffer la maman

· 6 couvertures de flanelle pour emmitoufler le bébé dès sa naissance

· des serviettes sanitaires de maternité

· un détachant à base de peroxyde d’oxygène pour l’entretien du drap souillé

· une bouillotte ou un coussin chauffant

· un contenant pour renfermer le placenta

· une boîte de papiers mouchoirs

· des serviettes hygiéniques dotées d’une forte capacité d’absorption

· un repas sain ainsi qu’une boisson

· une paille pliante afin que la maman puisse s’hydrater, même allongée

· un petit bonnet en coton bio et doux pour le bébé

· une table ou un dessus de commode pour la disposition du matériel de la sage-femme

Enfin, il faudra préparer une petite valise de maternité afin d’être parés à l’éventualité d’un transfert à l’hôpital.


Vous en savez à présent un peu plus sur les dispositions à prendre pour un accouchement à domicile sans embûches. N’hésitez pas à faire part de vos inquiétudes à votre sage-femme lors de ses fréquentes visites.

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page