top of page
Rechercher

Comment se développe le cerveau d’un bébé à 1 mois ?

Le premier mois de vie d’un bébé est marqué par un fascinant développement de son cerveau. Si cet organe présente déjà une structure remarquable chez le nourrisson, ses connexions neuronales progressent à un rythme accéléré. Vous vous interrogez sur la croissance neurologique de votre nouveau-né ? Retrouvez ici les éléments clés sur la manière dont se développe le cerveau d’un bébé à 1 mois.


Quel est l’état du cerveau à la naissance ?

Bien qu’il soit encore immature, le cerveau d’un bébé à la naissance présente une structure d’une complexité saisissante. Il est en effet composé de 100 milliards de neurones et d’une proportion sensiblement similaire de cellules gliales. Les cellules neuronales interviennent dans la transmission de signaux et la communication entre les différentes parties du cerveau. De leur côté, les cellules gliales fournissent aux neurones les nutriments essentiels à leur fonctionnement, éliminent les déchets et contribuent à la formation des synapses.



nouveau né qui dort en séance photo


Concrètement, le cerveau d’un enfant à la naissance se constitue d’éléments présents chez les adultes, mais à un stade de croissance précoce :

·       le cervelet : il assure la coordination des mouvements et de l’équilibre

·       le tronc cérébral : il est responsable de réflexes tel le réflexe pupillaire et de fonctions vitales à l’instar de la respiration ou de la circulation sanguine

·       l’hypothalamus : il régule des fonctions vitales telles que la température corporelle, l’appétit ou le cycle veille sommeil

·       le thalamus : il coordonne les informations sensorielles allant vers le cortex cérébral

·       le cortex cérébral : scindé en deux hémisphères, il assure des facultés cognitives supérieures à l’instar du langage, de la pensée ou de la mémoire

Il faut préciser que le cortex cérébral présente une structure relativement lisse et considérablement plastique à la naissance. Son adaptation et son développement dépendront donc en grande partie des expériences vécues.


Quelles sont les étapes clés du développement du cerveau de bébé à 1 mois ?

Lors du premier mois de vie de l’enfant, son cerveau connaît un développement fulgurant. Cette croissance est marquée par diverses phases, notamment :

·       la prolifération neuronale : les neurones du cerveau du bébé augmentent à un grand rythme et créent des connexions entre eux

·       l’apoptose ou l’élagage synaptique : les neurones non utilisés sont éliminés de sorte à affiner les connexions neuronales et à améliorer l’efficacité du cerveau

·       la migration neuronale : les neurones se déplacent vers leur région définitive dans le cerveau

·       la myélinisation : les axones, responsables du transport de signaux électriques, sont gainés de myéline en vue d’accélérer la transmission des signaux électriques

Ces étapes favorisent la formation des circuits neuronaux ainsi que le développement des fonctions cognitives, motrices et sensorielles de l’enfant. Précisons que la prolifération neuronale joue un rôle important dans le développement cognitif ultérieur. En effet, plus il existe de synapses, plus le cerveau de votre nouveau né est en mesure de traiter les informations.



séance photo bébé nouveau dans des fleurs


Comment encourager le développement cognitif du bébé à 1 mois ?

Pour favoriser la croissance du cerveau de bébé au cours de son premier mois, bien de gestes et de conseils sont à prendre en compte.


            Favorisez les interactions et la communication

Les interactions et la communication jouent un rôle crucial dans le développement cognitif et neurologique d’un bébé de 1 mois. Elles contribuent en effet à son bien-être et l’aident dans la compréhension du monde qui l’entoure. Déterminante dans le développement du cerveau de l’enfant, la communication permet à ce dernier de s’initier au langage verbal et gestuel.

Voici en substance quelques gestes pour favoriser les interactions et par ricochet le développement des fonctions cognitives de votre bébé :

·       nommez les objets de sorte que l’enfant associe des noms aux choses qu’il regarde

·       chantez-lui des chansons et lisez-lui des histoires

·       jouez à de simples jeux de mimiques et de vocalise à l'exemple du « coucou caché »

·       parlez-lui d’une voix apaisante et répondez à ses expressions

·       prenez l’enfant dans vos bras et faites-lui des câlins, car les contacts physiques favorisent son développement émotionnel et cognitif

·       faites-lui découvrir des livres adaptés à son âge et commentez les images qui s’y trouvent

·       échangez avec le bébé à travers des mots, des gestes ou expressions faciales lors des actions du quotidien (changement de couches, bain, alimentation…)

Enfin, apaisez le bébé à travers des mots, des chansons et des gestes à chaque fois qu’il pleure.


            Favorisez la découverte par les sens

La découverte par les sens contribue grandement au développement cognitif de bébé dans la mesure où cette action stimule plusieurs aspects de son cerveau à la fois. En effet, toute démarche sollicitant les sens de l’enfant encourage la création de connexions neuronales dans son cerveau. Parmi ces sens, le toucher occupe une place de choix dans la croissance du cerveau de l’enfant. Il s’agit du premier à se développer in utero, notamment lors du 8ème mois de gestation. Une étude menée par une équipe de chercheurs dirigée par Maria Hernandez-Reif en 2007 révèle d’ailleurs l’impact positif du toucher sur le développement cognitif, émotionnel et physique des bébés. 

Au-delà du toucher, vous pouvez stimuler d’autres sens du bébé dans le but d’encourager l’affinement de ses facultés cognitives. Voici notamment quelques gestes à adopter pour stimuler les sens du bébé :

·       montrez-lui des objets de couleur vive et de diverses formes à différentes distances

·       faites-lui des grimaces et des jeux de mimiques

·       parlez au bébé d’une voix douce et chantez-lui des chansons ou comptines afin de stimuler son ouïe

·       présentez-lui des objets aux motifs contrastés

·       portez le bébé, bercez-le, prodiguez-lui de doux massages

·       proposez-lui des jouets de diverses textures

·       offrez à l’enfant des tétines de différentes saveurs

En revanche, il est fortement déconseillé de sur-stimuler le bébé. Veuillez respecter son rythme et rester attentifs à ses besoins. Une réaction excessive aux bruits, au toucher ou à la lumière ainsi qu’une difficulté à se détendre peuvent constituer des signes de sur-stimulation. Commencez donc avec de courtes et simples stimulations puis adaptez vos gestes en fonction des réactions de l’enfant.



bébé séance photo qui baille


            Assurez au bébé un environnement stimulant pour son cerveau

Il faut savoir que le cerveau d’un bébé de 1 mois interagit avec l’environnement dans lequel il évolue. Une étude pilotée par les chercheurs Andrew N. Meltzoff et M. Keith Moore en 1983 témoigne de ce rôle joué par l’environnement. Des bébés de 1 mois, après avoir été exposés à un visage d’adulte faisant des expressions faciales, ont imité lesdites expressions. Ces résultats suggèrent donc que les bébés sont en mesure de percevoir et de reproduire les mimiques qu’ils observent.


Pour encourager de développement cognitif et neurologique du bébé, il est donc indiqué de lui garantir une atmosphère paisible et sécuritaire. Les activités d’apprentissage et d’exploration sont également à considérer. Afin qu’il apprenne de manière optimale, l’enfant devra se sentir aimé et en sécurité.  Concrètement, la croissance du bébé s’effectue lorsque ce dernier est intégré de manière constante à la vie de famille. Son apprentissage s’affine dans les interactions avec ses parents, son entourage et l’ensemble de son environnement.


            Optimisez la gestion de ses émotions

Le développement cognitif du nouveau-né possède un lien intime avec la gestion de ses émotions. En effet, les réactions de l’enfant sont régies par les zones les plus matures de son cerveau. Cela justifie notamment l’intensité de ses émotions primaires tels les épisodes d’irritabilité, la peur, la tristesse. Il serait donc maladroit d’assimiler les pleurs du bébé à des caprices.


Voici en outre ce qu’il faut savoir sur la gestion des émotions de l’enfant et sa contribution au développement de son cerveau :

·       exprimez au bébé des marques d’affection et apportez-lui les soins appropriés en vue d’impacter positivement la croissance de ses facultés cognitives

·       rassurez le bébé lors de ses premiers mois de vie de sorte à l’aider à mieux gérer ses émotions

·       parlez à l’enfant de ses émotions en les nommant et en lui expliquant ce qu’elles signifient

·       montrez à votre petit ange comment vous gérez vos propres émotions

·       faites preuve de calme et de patience

L’encouragement du bébé dans le développement de ses facultés cognitives et dans la gestion de ses émotions aide ce dernier à devenir un adulte heureux et bien équilibré.

 

 

Vous l’aurez compris, le premier mois de vie d’un bébé est marqué par une croissance neuronale et des connexions synaptiques intenses. Cette progression est essentielle pour la construction des compétences cognitives, sociales et émotionnelles du bébé et lui servira plus tard dans sa vie. Retenez enfin que chaque enfant est unique et possède un rythme de développement qui lui est propre. Votre sens de l’écoute, votre attention, votre patience et votre capacité d’adaptation joueront donc un rôle capital dans son développement. Découvrez ici pour prendre de superbe session photo de votre petit trésor !

4 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page