Rechercher

Comment aborder une alimentation équilibrée pour les enfants ?

Une étude menée en 2017 auprès d’adolescents français d’un âge compris entre 14 et 15 ans révèle que près d’un quart de ces jeunes serait touché par la surcharge pondérale. Ces chiffres émanant de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) et publiés par le Ministère de la santé sont malheureusement susceptibles de croître. Pour cela, il est préférable d’instruire assez tôt les enfants sur tout l’intérêt d’une alimentation saine et équilibrée.


Montrez l’exemple à table

Pour inciter votre enfant à l’adoption d’une alimentation saine, veuillez lui montrer la voie à table autant de fois que possible. Si ce dernier hésitait à consommer des fruits ou légumes, il sera plus enclin à essayer en vous voyant goûter et apprécier lesdits aliments. Il faut savoir que les tout-petits ont tendance à reproduire les gestes posés par les adultes, particulièrement leurs parents qui leur servent de modèle.

Ainsi, l’influence parentale et l’environnement familial peuvent réduire, voire inverser l’aversion d’un enfant pour un aliment. Ce constat ressort notamment des travaux publiés en 2008 par le British Journal of Nutrition (Vol.99 : S15-S21/ Wardle J et al. Genetic and environmental determinants of children’s food préférences). Notez donc qu’en prêchant par l’exemple, vous obtiendrez un résultat bien plus probant que de longues explications sur l’intérêt d’une alimentation saine à l’enfant. Cela est d’autant plus pertinent quand on sait que l’exemple prime sur l’enseignement en matière de construction des préférences alimentaires.



shooting photo maman et enfants


Impliquez l’enfant en cuisine

Préparez en compagnie de votre enfant certains repas afin de lui faire découvrir les bienfaits de chaque ingrédient et leur intérêt. De cette manière, il développera de la sensibilité face au résultat final dans son assiette. Dans la mesure du possible, nommez les ingrédients utilisés pour cuisiner le plat ainsi que le goût ou la texture des aliments. Vous enrichissez ainsi le vocabulaire de votre petit chef tout en suscitant chez lui l’envie de goûter aux divers aliments qu’il découvre.

Aussi, n’hésitez pas à confier de petites missions aux tout-petits en cuisine. Vous pourrez, à titre d’illustration, leur demander d’ajouter une cuillerée d’un ingrédient à la nourriture. N’oubliez pas de faire des repas un moment de partage afin d’inciter l’enfant à l’adoption d’une alimentation équilibrée.





Accentuez l’attrait des aliments

Pour initier l’enfant à une alimentation équilibrée, présentez-lui les aliments sous des textures, des couleurs, des formes et des saveurs variées. Grâce à cette démarche, votre petit ange sera plus enclin à consommer sa nourriture. Vous pourrez par exemple vous initier au food art (art de la nourriture). Cette pratique se résume à se servir des aliments pour créer une œuvre d’art dans l’assiette. Utilisez donc cette méthode afin de présenter de manière attrayante les fruits ou légumes que l’enfant se refuse à consommer. N’hésitez pas à faire intervenir ce dernier, notamment en l’incitant à agencer des fruits ou légumes dans l’assiette de sorte à créer des formes ludiques.



séance photo de famille



Faites des courses ensemble

Pour aborder l’alimentation équilibrée chez les tout-petits, pensez à les emmener lors de vos prochaines courses au supermarché. Une fois sur place, demandez-leur de choisir un légume ou un fruit qui leur est peu familier. Vous pouvez aller plus loin en créant ensemble une fiche instructive sur les légumes ou fruits achetés. Mentionnez sur le papier le nom de l’aliment et celui de l’arbre duquel il provient. Proposez à l’enfant d’effectuer une dégustation à travers ses sens (odorat, vue, toucher, goût…). Précisez s’il s’agit d’un fruit ou d’un légume et demandez au tout-petit de noter ses impressions après avoir goûté à l’aliment.

Par ailleurs, votre enfant intégrera mieux les bienfaits des aliments sur sa santé à mesure que vous effectuerez les courses ensemble. Dès l’âge de 8 ans les tout-petits sont plus initiés aux aliments qu’il convient ou non de consommer. Faites donc de cette occasion un moment d’apprentissage en leur montrant comment lire et comprendre les mentions sur les étiquettes des produits.


Evitez les restrictions ou punitions

Plusieurs études révèlent que les privations ou restrictions alimentaires radicales augmentent le risque de surpoids chez un enfant au cours de sa vie. En effet, la restriction d’accès à un aliment incite davantage l’enfant à en consommer. Plutôt que de proscrire définitivement les aliments gras ou sucrés, privilégiez une démarche modérée. Faites comprendre aux tout-petits que les aliments gras sont nocifs pour leur bien-être, mais qu’ils pourraient en consommer par instants. Le but ici reste d’apprendre à l’enfant la notion du plaisir occasionnel en matière d’alimentation.

De même, gardez-vous d’obliger l’enfant à adopter une alimentation équilibrée en utilisant la punition pour menace. Limitez-vous de préférence à la proposition et à l’incitation sans pour autant forcer votre petit ange à finir ses plats. Obliger l’enfant à terminer ses repas créera chez ce dernier une mauvaise maîtrise de ses signaux de faim.


Incitez l’enfant à travers des activités ludiques

Pour encourager votre petit ange à une alimentation équilibrée, pensez à organiser de petites activités ludiques. Vous pourrez par exemple lui bander les yeux et lui faire deviner, au toucher, les noms des fruits ou légumes. Dans le même ordre d’idées, effectuez une dégustation olfactive en lui faisant deviner l’odeur de la menthe, la vanille ainsi que d’autres fruits ou légumes. Les puzzles et jeux d’encastrements portant sur les aliments constituent également d’excellents moyens d’initiation à une alimentation équilibrée.



séance photo mère fille


Quels autres gestes pour inciter l’enfant à une alimentation équilibrée ?

Outre les recommandations évoquées, il revient aux parents d’adopter certains réflexes afin d’inciter davantage les tout-petits à une routine alimentaire saine. Voici concrètement des suggestions complémentaires à prendre en compte :

· congratulez les tout-petits lorsqu’ils consomment des fruits, légumes ou un nouvel aliment à travers des récompenses autres que des aliments

· consommez divers fruits et légumes de sorte à inciter votre enfant à en faire de même

· organisez les heures repas en famille

· servez des légumes en entrée

· proposez, dès la diversification alimentaire, une grande variété d’aliments à forte teneur en nutriments

· laissez aux enfants la faculté de déterminer en toute autonomie s’ils sont rassasiés ou affamés

· évitez de servir des aliments en quantité excessive à l’enfant

Enfin, proposez 5 à 10 fois les aliments régulièrement rejetés mais riches en éléments nutritifs. Les enfants refusent généralement les aliments qui leur paraissent nouveaux.

Vous voilà un peu plus renseignés sur les principaux réflexes utiles à l’initiation de l’enfant à une alimentation saine et équilibrée. Pour rappel, veuillez montrer l’exemple à votre trésor tout en respectant son rythme.

0 vue0 commentaire